Groupes de travail

Le groupe de travail veut donner un aperçu des exigences spécifiques pour le traitement du sujet de la microbiologie et des eaux souterraines. Le domaine de travail et d'action de l'hydrogéologue est sans cesse confronté à des questions de microbiologie en ce qui concerne l'étude et l'utilisation des eaux souterraines comme ressource d'eau potable. Cela s'applique à la fois à la protection des eaux souterraines et à l'état microbien naturel des eaux souterraines.

L'objectif est de montrer l'état actuel des connaissances de manière pratique en expliquant les sujets et concepts pertinents sur la base de fiches d'information. Des recommandations doivent également être formulées sur ce qui doit généralement être pris en compte dans la caractérisation microbiologique des eaux souterraines et sur la manière dont les différentes méthodes peuvent être mises en œuvre et liées les unes aux autres.

Président
Michael Sinreich, OFEV

Membres
Adrian Auckenthaler, Kt. BL
Rainer Hug, Kt. SO
Michiel Pronk, CHYN
Jörg Rüedi, Pöyry Suisse SA

Le groupe de travail a eu pour objectif l’application des principes d’une gestion des eaux à l’échelle du bassin versant aux eaux souterraines.
La visibilité de l’eau souterraine doit être améliorée dans ce contexte. Des réflexions générales sur la gestion intégrale des eaux, mais également la définition d’un mode opératoire concret doivent résulter de ces travaux : en particulier, une marche à suivre destinée aux praticiens.

Présidents
Olga Darazs, CSD INGÉNIEURS SA
Michael Sinreich, OFEV

Membres
Dominique Egli, Jäckli SA
Brigitta Gander, Canton SZ
Raphael Kropf, Canton FR
Renaud Marcelpoix, CSD INGÉNIEURS SA
Benjamin Meylan, OFEV
Markus Oberholzer, Canton SG
Jean-Marie Wicht, Geotest AG

Le groupe de travail traite des questions actuelles concernant la protection et l'utilisation des eaux souterraines profondes. Le groupe définit les eaux souterraines profondes comme des eaux souterraines avec des temps de séjour > 50 ans et / ou une température élevée.

Les sujets du groupe de travail sont:
Définition des ressources en eaux souterraines profondes
Protection et utilisation: évaluation et expériences avec les réglementations en vigueur; Catalogue des risques par forages profondes

Président
Ulrike Walter, Dr. Heinrich Jäckli AG
Pius Bissig, Dr. Bernasconi AG

Membres
Peter Huggenberger
Benjamin Meylan
Daniel Traber
Niklaus Waber
Ellen Milnes

Publication Aqua & Gas 4 / 2015: Tiefengrundwasser - Vorkommen, Nutzungspotential und Schutzwürdigkeit

Objectif principal
Le groupe de travail s'est fixé comme but d'identifier et d'appréhender qualitativement les effets possibles du changement climatique sur les eaux souterraines et sur leur utilisation. A cette fin, le groupe de travail élabore:
- les données de base utiles
- des scénarios concernant les eaux souterraines
- du matériel d'information - des publications.

La séance constitutive a eu lieu le 31 octobre 2007.

Le groupe de travail a produit un rapport intermédiaire en septembre 2009.

Publication GWA 3/2011: Auswirkungen des Klimawandels auf das Grundwasser

Président
Marc Schürch
Bundesamt für Umwelt BAFU
Abteilung Hydrologie
3003 Bern; marc.schuerch(at)bafu.admin.ch

Membres
C. Brönnimann, B. Gander, P. Germann, N. Goldscheider, P. Haldimann, P. Hartmann, E. Höhn, R. Kipfer, M. Leuenberger, P.-O. Lutz, F. Matousek, B. Meylan, P. Turberg

Le groupe de travail s'est fixé comme objectif de développer les bases permettant de planifier la revitalisation des cours d'eau en respectant tous les aspects et les intérêts dont le cadre légal impose la prise en compte (Protection des eaux souterraines - Protection contre les crues - Revitalisation). La démarche retenue se fonde sur une approche interdisciplinaire proche de la pratique. Un des axes forts de ce travail consiste à identifier les interventions possibles en décrivant leur impact sur les eaux souterraines et sur les eaux superficielles ainsi que sur la production d'eau potable. Les aspects liés au droit, aux questions méthodologiques ainsi qu'à l'aménagement du territoire sont notamment pris en compte, de même que la problématique de l'assurance qualité en matière d'approvisionnement en eau.

Président
Peter Huggenberger
Geologisches Institut Universität Basel
peter.huggenberger(at)unibas.ch

Christian Regli
Geologisches Institut Universität Basel
christian.regli(at)unibas.ch

Membres
G.R. Bezzola, U. Bosshart, T. Gonser, E. Hoehn, V. Huber-Wälchli, B. Meylan, C. Müller, K. Nyffenegger, M. Oplatka, S. Pfändler, A. Scholtis, A. Vogel, H.P. Willi, R. Wülser

Objectif principal
Inventaire, clarification de l'objectif

Prise de connaissance, analyse et élargissement de la liste d'objets existante, établie par le groupe de travail de l'ASSN avec pour objectif la mise en évidence des objets les plus importants au sens d'un hydrogéotope.

Président
Werner Balderer
Ingenieurgeologie
ETH Hönggerberg
8093 Zürich
+41 1 633 27 43
werner.balderer(at)erdw.ethz.ch

Membres
M. Felber (Mitarbeiter als Verbindung
zur SANW), Th. Kempf, B. Meylan,
A. Parriaux, A. Wildberger

Ce groupe de travail a mis au point un nouveau guide pratique pour l'utilisation de traceurs artificiels dans le domaine de l'hydrogéologie. Ce guide pratique remplace ainsi le document "Leitfaden für den Gebrauch künstlicher Tracer in der Hydrogeologie" (1988).

En effet, les exigences pour l'organisation, l'exécution et l'interprétation des essais de traçage ont sensiblement augmenté, en particulier pour tout ce qui concerne l'aspect quantitatif. Ce guide pratique doit ainsi contribuer à l'amélioration de la qualité des travaux effectués sur le terrain. Il définit par exemple les standards de qualité minimaux pour l'établissement des rapports d'essai de traçage et répond de manière concrète aux questions qui se posent quotidiennement aux personnes pratiquant ce type de travail.
Le guide pratique "Utilisation de traceurs artificiels en hydrogéologie" a été publié dans la "Série géologie" de l'Office fédéral des eaux et de la géologie (OFEG).

Utilisation de traceurs artificiels dans les eaux souterraines PDF (3.6 Mo)

Une directive méthodologique, destinée à délimiter des zones de protection dans les milieux fissurés, sur la base de plusieurs critères clairement définis, est parue. Ces critères peuvent s'appliquer aux différents types de lithologie, qui sont représentatives des aquifères fissurées existant en Suisse.

Les résultats sont publiés sous forme d'un guide pratique dans les "aides à l'exécution dans le domaine de la protection des eaux" de l'OFEV (voir lien ci-dessous) .

Un guide pratique analogue permettant de déterminer la vulnérabilité des aquifères karstiques et de délimiter les zones de protection des eaux souterraines dans ce type de terrain a également été établi par un groupe de la SSH et publié par l'OFEV dans la série des "recommandations pour l'exécution dans le domaine de la protection des eaux".

Président
Ronald Kozel
ronald.kozel(at)bafu.admin.ch

Délimitation des zones de protection des eaux souterraines en milieu fissuré (2.5 MB)

>> Commander ce guide pratique auprès de l'OFEV

Cartographie de la vulnérabilité en régions karstiques (EPIK) (3.7 MB)

Pas de version imprimée disponible.

Objectif principal

Synthèse des bases scientifiques et techniques. Elaboration d'un nouveau document "Instructions pratiques pour la protection des eaux souterraines" établi sur la base de la législation en vigueur actuellement (OEaux). ce travail se fait en collaboration étroite avec l'OFEV.

Ronald Kozel
Bundesamt für Umwelt BAFU
Abteilung Hydrologie
3003 Bern
Tel. +41 31 324 77 64
ronald.kozel@bafu.admin.ch

Protection des eaux souterraines (1.7 MB)

>> Commander ce document auprès de l'OFEV

Le groupe de travail a terminé son travail. Le guide peut être téléchargé comme PDF (voir ci-dessous)

Président était
Samuel Cornaz
BAFU, 3003 Bern
Tel.: +41 31 323 03 54; 
samuel.cornaz(at)bafu.admin.ch.

Membres étaient
F.-D. Vuataz, W. Balderer, M. Looser, P. Steffen, J. Thierrin,
J. Zobrist, J. Zumstein.

Echantillonnage et mesures dans les eaux souterraines (795 KB)

Pas de version imprimée disponible.